Astuces pour organiser un voyage en Guadeloupe

Astuces pour organiser un voyage en Guadeloupe

comment organiser son voyage en guadeloupe
Vous souhaitez partir en Guadeloupe pour vos prochaines vacances et vous ne savez pas comment organiser votre séjour ? Suivez nos astuces pour bien organiser votre voyage en Guadeloupe.

Conseil n°1
Car un voyage réussi ne s’improvise pas, il est nécessaire de préparer votre venue dans les îles de Guadeloupe. En effet, si vous souhaitez visiter un maximum et exploiter au mieux votre temps sur place pour savourer le charme et l’authenticité guadeloupéenne, mieux vaut préparer un petit planning avant votre départ avec les excursions que vous souhaitez faire et les endroits que vous souhaitez visiter.

Conseil n°2
N’oubliez pas de louer votre voiture à l’avance. En choisissant le paiement en ligne sur le site du loueur de votre choix, vous paierez moins cher et serez assurés d’avoir une voiture réservée à votre arrivée. Les loueurs sont généralement pris d’assaut et le nombre de voiture proposée à la location est souvent insuffisant par rapport à la demande. Ce sera donc un stress en moins et des économies !

Conseil n°3
N’hésitez pas à déménager durant votre séjour ! Choisissez un « circuit » avec plusieurs hébergements pour éviter de perdre trop de temps sur les routes. En effet, il y a tellement de choses à voir qu’il est préférable par exemple de passer une semaine sur Basse Terre et une semaine sur Grande Terre. Vous pourrez ainsi visiter ces deux îles, sachant que vous pourrez également partir aux Saintes depuis la commune de Trois Rivières, au Sud de Basse Terre, mais aussi passer une journée ou plus sur Marie Galante, la Désirade et/ou Petite Terre au départ de Saint François sur Grande Terre.

Conseil n°4
Ne partez pas trop chargés ! Et oui, vous risquez de payer cher vos kilos supplémentaires pour le vol retour si vous n’avez pas prévu de place dans vos bagages au départ. Une fois sur place, il est difficile de résister à tous ces délicieux produits locaux. Vous aurez certainement envie de rapporter confitures, épices, rhum et autres souvenirs typiquement guadeloupéens. Pour rappel, la plupart des compagnies aériennes autorise un bagage en soute de 23 kg ainsi qu’un bagage cabine de 10 à 12 kg par passager. Il est intéressant d’investir dans un pèse-bagage, vous en trouvez aux alentours de 10 euros, et il pourra vous éviter des frais d’excédents bagages onéreux.

Conseil n°5
Rendez-vous dans les offices de tourisme de l’archipel. En effet, ils vous seront de bons conseils sur place pour vous guider au mieux sur l’île. Retrouvez toutes les coordonnées des principaux offices de tourisme de Guadeloupe pour plus d’informations .

Festival Terre de Blues de Marie-Galante

Festival Terre de Blues de Marie-Galante

Terres de Blues Marie GalanteDepuis 2000, chaque année au mois de mai, c’est l’effervescence sur l’île de Marie-Galante…
Un foisonnement de populations, de cultures et d’artistes, provoqué par le festival Terres de Blues qui attire chaque saison des milliers de spectateurs.

Et pour cause, c’est l’un des événements majeurs de l’année sur Marie-Galante et c’est d’ailleurs le plus grand festival international de la Guadeloupe.

Pendant quatre jours, lors du week-end prolongé de la Pentecôte, des artistes internationaux prestigieux se succèdent sur la scène du festival Terres de Blues. Autour de la musique, la fête se veut chaleureuse, authentique. Au programme : village d’artisans, concerts, spectacles, conférences, ateliers, master-class,… pour petits et grands, jours et nuits !

Organisé par la communauté des Communes de Marie-Galante et l’Office du Tourisme de Marie-Galante, le festival Terres de Blues accueille également un village d’artisans à Grand-Bourg, au sein du village artisanal Caraïbes. Les meilleurs produits et souvenirs locaux de Marie-Galante mais aussi de toutes les îles de Guadeloupe y sont présentés. 400m² d’exposition sont mis à la disposition des artisans afin de valoriser leur savoir-faire. Grâce à sa popularité, le festival participe incontestablement au développement économique, touristique et culturel de l’île. Vous retrouvez notamment les bonnes adresses de l’île sur Marie Galante 360.

En 2015, des grands noms du blues, du funk, du reggae, des musiques latines, africaines et caribéennes ont enflammé le domaine de l’Habitation Murat, haut lieu du patrimoine historique de Marie-galantais, avec notamment Jimmy Cliff (Jamaïque), Mayra Andrade (Cap-Vert), Alain Jean-Marie (Guadeloupe), Vasti Jackson (États-Unis) ou encore Marlow Rosado (Porto-Rico). Placée sous le thème de l’Authenticité et la Promotion du Territoire, l’édition 2016 de Terres de Blues a rassemblé près de 15 000 festivaliers.

La 17ème édition du Festival Terre de Blues de Marie Galante se tiendra du 13 au 16 Mai 2016.

Déménager dans les îles de Guadeloupe

Déménager dans les îles de Guadeloupe

Déménager en GuadeloupeParmi les richesses naturelles de la France, se trouvent les îles de Guadeloupe. Au beau milieu de l’arc des Petites Antilles, la Guadeloupe, également surnommée Karukera, ou l’île papillon, est un archipel composé de cinq îles baignées par la mer des Caraïbes d’un côté et l’Océan Atlantique de l’autre. Les deux îles principales sont Basse Terre et Grande Terre qui regroupent à elles seules près de 90% du territoire guadeloupéen. En effet, Marie Galante, les Saintes et la Désirade sont des îles plus petites mais qui ne manquent pas d’attraits pour autant, bien au contraire. Certains passent même la totalité de leur séjour sur ces îles du bout du monde.

Tous ceux qui ont déjà été en Guadeloupe vous le diront, il suffit d’y poser le pied pour ne plus vouloir y repartir. Douceur de vivre, population chaleureuse, plages paradisiaques, paysages à couper le souffle, sans oublier le soleil et ses 27°C de température moyenne à l’année… que dire de plus. C’est avant tout un archipel de découverte, une ouverture à la culture créole mais aussi à la nature, omniprésente et préservée dans les îles antillaises.

Si vous aussi avez découverts ce patrimoine et cette vie paisible sans aucun stress, c’est peut-être le moment de changer de vie. Et oui, pourquoi ne pas vous installer en Guadeloupe ? Des milliers de métropolitains ont déjà franchis le pas et ne le regrettent pas. Deux solutions s’offrent à vous si vous avez pris la décision de déménager en Guadeloupe : embarquer le strict minimum et partir en avion, ou alors faire appel à un transitaire maritime en Guadeloupe pour pouvoir emmener plus d’affaires, comme votre voiture par exemple. Ce dernier est une solution peut-être plus coûteuse que l’avion, mais plus sûre et plus pratique. En effet, le prestataire se charge de tout et achemine votre bout de vie du Havre jusqu’au port de Pointe-à-Pitre en 10 à 12 jours. Et si vous aussi vous profitiez enfin de la vie ?

Offices de tourisme de Guadeloupe

Offices de tourisme de Guadeloupe

Office de Tourisme de Guadeloupe

© Wikimedia Commons

Office du Tourisme de Pointe-à-Pitre :
Place de la Victoire
97110 POINTE-A-PITRE
Tél. : 0590 82 09 30
Fax : 0590 83.89.22

Office du Tourisme de Basse-Terre :
Maison du Port
97100 BASSE-TERRE
Tél : 0590 81 24 83
Fax : 0590 81 18 10

Office du Tourisme de Saint-François :
Avenue de l’Europe
97118 SAINT-FRANCOIS
Tél : 0590 88 48 74

Sur les îles voisines :

Office du Tourisme de Saint Barthélemy :
Rue Auguste Nyman
97133 GUSTAVIA
Tél : 0590 27 87 27
Fax : 0590 27 74 47

Office du Tourisme de Saint-Martin :
Port de Marigot
97150 SAINT-MARTIN
Tél : 0590 87 56 54

Office du Tourisme Antilles Françaises :
2 Rue des Moulins
75001 PARIS
Tél : 01 44 77 86 00
Fax : 01 40 20 01 14

Santé

Santé

Santé GuadeloupeLa Guadeloupe étant un département français, elle dispose de très bonnes infrastructures médicales et hospitalières.

Il n’y a aucune vaccination obligatoire puisque pratiquement aucune maladie infectieuse ou parasitaire inhérente aux régions tropicales n’a été constaté. Il n’y a également pas d’animaux venimeux ou véritablement dangereux.

Néanmoins, vous pouvez tout de même suivre ces quelques recommandations pour vos vacances en Guadeloupe :

  • N’oubliez pas une bonne protection solaire à indice suffisamment élevée notamment pour les peaux blanches. L’indice UV moyen est de 10 alors qu’il est généralement 7 ou 8 l’été dans le Sud de la France. Pour information, la Guadeloupe se situe entre le tropique du Cancer et l’équateur !
  • Équipez-vous d’un excellent anti-moustique. C’est peut-être l’animal, enfin l’insecte, le plus dangereux de cette zone. En effet, outre le fait que les démangeaisons engendrées par les piqures sont assez désagréables, certains moustiques sont porteurs du virus de la dengue, du chikungunya, ou du zika. Ses symptômes sont comparables à ceux d’une forte grippe. Mieux vaut dont dormir sous une moustiquaire ou dans une chambre climatisée.
  • Faites attention aux mancenilliers. Ce sont des arbres à la sève toxique qui peut provoquer de graves brûlures. Ne vous allongez ou abritez pas dessous et ne mangez surtout pas ses fruits. Ils sont notamment particulièrement nombreux aux Saintes. Rassurez-vous ils sont presque toujours signalés par une marque rouge ou une pancarte.
  • En plongée ou snorkelling, la règle de base est de ne toucher à rien. Ni aux poissons, ni aux coraux et ni aux oursins. Certains animaux ou végétaux marins peuvent contenir des toxines. Si vous avez pêché des poissons, montrez-les à quelqu’un de la région avant de les manger. Pour information, très répandu dans les eaux guadeloupéennes, l’oursin noir est toxique, l’oursin blanc est comestible.
  • A savoir que la Guadeloupe détient un triste record du Sida parmi les départements français. N’oubliez pas que le meilleur moyen de lutter contre les maladies sexuellement transmissibles est le préservatif !
Photographier

Photographier

Prendre des photos en guadeloupe

© Maridav | Fotolia

Même s’il est très tentant de tout prendre en photo durant vos vacances en Guadeloupe, avant de prendre des photos de personnes, il est impératif de demander leur permission. Cela est notamment valable sur les marchés et plus particulièrement à Pointe-à-Pitre. Ne pas respecter cette règle pourrait vous attirer des ennuis.

Heure locale

Heure locale

Décalage horaire Guadeloupe

Décalage horaire en Guadeloupe

L’heure de la Guadeloupe est GMT – 4 toute l’année. Cela signifie qu’en hiver, il y a un décalage horaire de 5 euros avec la métropole, et en été le décalage est de 6 heures.
Il y a un décalage horaire de seulement 1 heure avec la côte Est américaine.
Enfin, il faut savoir que tout le long de l’année, le soleil se lève entre 5h et 6h et se couche vers 18h.

Formalités d’entrée en Guadeloupe

Formalités d’entrée en Guadeloupe

Formalités pour aller en Guadeloupe

© Frog 974 | Fotolia

Pour séjourner en Guadeloupe pour vos vacances, chaque citoyen français doit simplement avoir en sa possession une carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité. Pour rappel, la Guadeloupe est un département français.
Les touristes de l’Union Européenne, américains, canadiens, suisses ou norvégiens doivent quand à eux présenter un passeport en cours de validité pour aller en vacances en Guadeloupe.