Pointe-à-Pitre

Pointe-à-Pitre

Pointe-à-PitrePoumon économique de la Guadeloupe, Pointe-à-Pitre joue un rôle central dans le développement économique de l’île depuis 1759.

Malgré les traumatismes auxquels elle doit faire face (incendies ravageurs en 1780, 1850 puis 1871, tremblement de terre en 1843, épidémie de choléra en 1866, cyclone en 1928 et ouragan Hugo en 1989), Pointe-à-Pitre n’arrête pas de grandir. Dans les années 1960, la ville décide de se moderniser et fait construire des bâtiments administratifs, des logements sociaux… Seul le centre-ville reste traditionnel.

Aujourd’hui encore, c’est dans le centre-ville, Place de la Victoire et quartier de la Darse, que vous pourrez sentir l’ambiance pointoise ; marchés colorés, festival de jazz et autres manifestations culturelles y sont régulièrement organisés. Sur la place, se dresse le buste de Félix Éboué, premier gouverneur noir de la Guadeloupe, qui repose aujourd’hui au Panthéon à Paris. En bord de mer, le marché aux légumes et aux poissons de la Darse s’anime chaque matin, sauf le dimanche.  Vous serez émerveillez face aux couleurs et parfums des étals, et leurs doudous qui vous expliqueront volontiers les secrets de leurs recettes.

Coté shopping, la rue Frébault, qui part des quais et remonte tout le vieux Pointe-à-Pitre jusqu’au boulevard de Chanzy, est la plus commerçante de la ville. Vous y trouverez des boutiques de vêtements et accessoires, mais pas d’alimentation.

Face au Palais de justice, Place Gourbeyre, se dresse l’impressionnante basilique Saint Pierre-Saint Paul. Avec sa façade d’inspiration latino-américaine, il s’agit de l’édifice catholique le plus important de Pointe-à-Pitre, l’ancienne église bâtie en 1807 avait été détruite par le séisme de 1843.

Le port de Pointe-à-Pitre tient certainement le premier rôle dans le développement de la commune et même, de l’archipel. Avec un million de passagers par an via les grands paquebots ou les vedettes inter-îles y débarquent.

Sur la route du Gosier, la marina de Pointe à Pitre, où se trouvent de nombreux restaurants, bars et clubs, est un lieu très fréquenté qui accueille plaisanciers et noctambules en quête d’animation.

 

Petit-Bourg

Petit-Bourg

Petit BourgPetit-Bourg est une commune située à seulement 15 minutes de Pointe-à-Pitre, nichée enter mer et montagnes. Autrefois ville étape entre Basse-Terre et Pointe-à-Pitre, Petit-Bourg est aujourd’hui un charmant village résidentiel.

Sur le littoral, on peut découvrir la mangrove mais aussi de jolies plages sauvages comme la plage de Viard qui accueille chaque année la célèbre Karujet.

De nombreux lieux sont à découvrir sur la commune de Petit-Bourg, comme notamment le saut de la Lézarde pour les amateurs de randonnées en forêt, ou encore les Jardins de Valombreuse, où plus de 300 espèces végétales sont regroupées dans un magnifique parc de 5 ha. Vous pourrez également y découvrir différentes espèces d’oiseaux exotiques

Petit Canal

Petit Canal

Petit CanalHaut lieu historique de la Guadeloupe, le bourg de Petit Canal a autrefois servi de port pour débarquer les esclaves. Aujourd’hui, plusieurs monuments rendent hommage à cette période sombre.

Si Petit Canal avait une vocation peu glorieuse il y a deux siècles, c’est aujourd’hui un magnifique village regorgeant de sites historiques à visiter. A côté de l’église du village se trouve un escalier aux marches irrégulières construit par les esclaves. Sur chaque marche est gravé le nom des différentes ethnies africaines ayant gravit ces marches et tout en haut, trône une croix sur laquelle est gravé le mot « liberté ».

Si vous préférez faire des excursions au beau milieu de la nature, ne manquez pas de visiter le parc paysager abritant de superbes espèces végétales de toute sorte dont 50 plantes médicinales. Vous pourrez également faire une excursion vous permettant de visiter la mangrove à bord d’une saintoise qui vous amènera aussi sur l’îlet Blanc-Rousseau, l’îlet aux Oiseaux, le canal des Rotours et la Pointe des Sables.

Morne-à-l’eau

Morne-à-l’eau

Morne à l'eauNé avec la construction du canal des Rotours en 1829, Morne-à-l’eau est une charmante commune connue pour sa fête au crabe et son cimetière « damier ». Cette commune est le lieu idéal pour un séjour reposant, loin du tourisme de masse.

Longée par la mangrove du Grand-Cul-de-Sac-Marin, Morne à l’Eau est un nœud routier qui dessert le Moule et le nord de Grande-Terre via la route de Port Louis. L’économie de cette petite ville repose principalement sur la pêche, la culture de la canne, les cultures vivrières ainsi que l’élevage.

Chaque année, la commune organise la fête du crabe pour honorer cet aliment si important de la cuisine guadeloupéenne. Cependant si vous préférez visiter des sites historiques, nous vous conseillons de vous rendre au cimetière de Morne-à-l’Eau dont les motifs en forme de damier noir et blanc attirent de nombreux touristes et locaux. Vous pourrez également visiter la paroisse de Saint-André, imposante église de 13m de haut dont la décoration se concentre principalement sur de superbes effets de clair-obscur.

Saint-François

Saint-François

saint françoisAlors qu’autrefois on y cultivait le coton et la canne à sucre, Saint-François est aujourd’hui une ville très touristique grâce à ses nombreuses résidences, villas et gîtes mais aussi son golf international, son petit aérodrome, son casino et sa grande marina. Saint-François est devenue l’une des principales stations balnéaires de l’île mais a su conserver son charme et son authenticité de village de pêcheurs.

Le soir, Saint-François s’anime grâce aux nombreux restaurants qui s’étalent du port de pêche à la pointe du village. De la petite case typique servant les plats traditionnels aux restaurants gastronomiques, vous y trouverez forcément votre bonheur.

Saint-François, connu pour avoir la plus faible pluviométrie de l’île, posséde un littoral exceptionnel : 35km de plages et d’anses au sable blanc et bordées de cocotiers. Saint-François possède quelques unes des plus belles plages de la Guadeloupe : la magnifique plage des Raisins Clairs, située à l’entrée du village, ou encore Anse à la Gourde, une longue plage de sable blanc, prisée par la population locale les week-ends.

Le célèbre site naturel préservé de la Pointe des Châteaux attire des milliers de touristes toute l’année. Avec sa pointe rocheuse sculptée par les vagues de l’Atlantique et sa belle anse de sable blanc, la Pointe des Châteaux offre une belle promenade pour contempler ce spectacle fascinant. La baignade y est interdite du fait de la forte houle constante et des courants qui vous attirent vers le large. Sur la droite, la Pointe des Colibris au sommet de laquelle se dresse une immense croix, offre aux visiteurs une vue exceptionnelle à 360° sur toute la Guadeloupe et les environs.

Saint-François est particulièrement appréciée des sportifs et amateurs d’activités nautiques puisque la commune est la seule du département à être labellisée « France Station nautique ». On peut y pratiquer plus d’une dizaine de sports maritimes : surf, kite-surf, paddle, jet-ski, kayak, voile, croisières…

Enfin, le mardi soir, le marché nocturne anime le centre-ville de Saint-François, il est idéal pour faire le plein de fruits, légumes et de délicieux plats cuisinés locaux.

Port-Louis

Port-Louis

Port LouisRavissant village de pêcheurs, Port-Louis est un centre agricole qui attire de nombreux touristes voulant découvrir les charmes de la Caraïbe.

Ayant gardé un style très Caribéen et un peu « retro », Port-Louis est un ravissant village vous offrant de superbes plages et spots de plongée incontournables. Pour une atmosphère familiale, rendez-vous à la plage du Souffleur, considérée comme l’une des plus belles de la Guadeloupe, où vous pourrez vous baigner dans des eaux cristallines. A 2km de là, se trouve l’Anse Lavolvaine, une magnifique plage moins fréquentée que celle du Souffleur. Quelque soit la plage où vous décidez passer votre journée prévoyez de l’anti-moustique pour éloigner les yens-yens !

Les amateurs de plongée trouveront leur bonheur à Port-Louis avec plusieurs spots vous offrant d’incroyables vues sous-marines où vous pourrez voir d’impressionnantes grottes, de magnifiques coraux, une infinité de poissons colorés et même des dauphins !

Côté terre, ne passez surtout pas à côté du Pays de la Canne, l’usine sucrière de Beauport, pièce importante du patrimoine historique et culturel de la Guadeloupe. La visite se fait librement sur le site où vous observerez une vingtaine de représentations de l’histoire de l’usine et des ouvriers, les installations ayant servi à fabriquer le sucre ainsi que de nombreux produits dérivés du sucre. Pour terminer la visite, vous traverserez les anciens sites de plantation dans un petit train.

Sainte-Anne

Sainte-Anne

Sainte-AnneImportante commune balnéaire, Sainte-Anne possède des plages de rêves et une situation idéale au coeur de Grande-Terre pour découvrir les nombreuses ressources de la région.

Le véritable trésor de Sainte-Anne ce sont ses plages : du sable blanc aveuglant sous le soleil, une barrière de corail pour étreindre des eaux calmes et limpides aux reflets turquoise, des cocotiers et des raisiniers pour offrir leur ombre bienveillante. De véritables plages de carte postale !

La plage de la Caravelle borde le Club Med où l’on peut pratiquer divers sports nautiques et notamment la planche à voile et le surf dans les passes de la barrière de corail. C’est une plage particulièrement prisée et extrêmement fréquentée. Le cadre y est absolument exceptionnel !

La plage du Bourg est également très belle, elle s’étire longuement en minuscules criques. C’est également une plage très fréquentée, notamment par la population locale.

Plus loin, à la sortie du bourg, la plage de Bois Jolan est restée très sauvage. C’est un site particulièrement fréquenté par les amateurs de kite-surf qui apprécient la faible profondeur du lagon, une école avec des moniteurs diplômés dispense ses cours aux débutants.

A Sainte-Anne, trois marchés s’offrent à vous pour des souvenirs et des produits locaux, le marché de la plage, le village artisanal et le marché nocturne. Trois marchés pour trois ambiances mais toujours la douceur de vivre guadeloupéenne.

Les Abymes

Les Abymes

les abymesMalgré un passé difficile et chaotique, les Abymes est aujourd’hui un centre historique fascinant où vous découvrirez de superbes vestiges d’une époque révolue.

Autrefois habitée par des esclaves africains, la ville des Abymes se développa autour de la culture de la canne à sucre, du café et du cacao. Afin d’accroître l’activité commerciale de la ville, une route menant à la mer fut construite, facilitant ainsi les échanges avec Pointe-à-Pitre. Intégrée à l’agglomération de Pointe-à-Pitre, la commune des Abymes est, à ce jour, la plus peuplée et la plus importante de l’île. C’est aussi là qu’est située l’aéroport international de la Guadeloupe Pôle Caraïbes.

Idéale pour des vacances culturelles, la commune des Abymes vous invite à découvrir ses sites historiques et naturels. Vous pourrez visiter l’église de l’Immaculée Conception, affichant de magnifiques ornements de style néo romain et néogothique ainsi que le Calvaire, morne sur lequel a été aménagé une chapelle dédiée à Notre-Dame de la Guadeloupe. Ne manquez pas de faire un tour dans la maison de la mangrove où vous vous baladerez au milieu de cette flore unique et découvrez la mare Fidelin, un lieu parfait pour des pique-niques familiaux.

Le Moule

Le Moule

Le MouleSitué à l’est de la Grande-Terre, le Moule est une des plus anciennes communes de l’île. Réputé comme étant l’une des principale terre cannière de la Guadeloupe, le Moule était autrefois un important port sucrier. Mais la commune perdit de son importance face à la montée en puissance de Pointe-à-Pitre et de son usine centrale Darboussier. Cependant, la distillerie Damoiseau a survécu et continue de produire le célèbre rhum Damoiseau, l’un des plus exporté.

Mais sa campagne et ses champs de canne ne sont pas les seuls atouts de la commune, le Moule possède aussi de nombreux sites touristiques ainsi qu’un littoral très prisé des surfeurs. Un long boulevard aménagé en front de mer offre également une belle promenade.
Enfin, le bourg reste un village traditionnel, avec sa grande place, son marché et son église classée.
Aujourd’hui, le Moule développe la culture du melon, une variété particulièrement savoureuse, destinée à l’exportation en métropole.

A la sortie du bourg, le Musée Edgar Clerc abrite les nombreux vestiges amérindiens trouvés sur la commune et permet ainsi de mieux comprendre l’histoire des premiers habitants de l’île.

Goyave

Goyave

goyaveTrès appréciée par les amateurs de nature et de tranquillité, Goyave est une petite commune abritant de magnifiques sites naturels.

Située à 19km de Pointe-à-Pitre, Goyave tient son nom des nombreux goyaviers longeant la rivière. Les 5 000 habitants de Goyave vivent principalement de pêche et de la culture bananière dans une atmosphère paisible et familiale. Cette commune se compose d’un bourg principal et de onze sections.

Idéale pour un séjour nature, cette petite ville vous invite à vous prélasser sur la plage de Sainte-Claire ou à faire une randonnée aux chutes de Moreau qui vous permettra d’admirer de magnifiques cascades, forêts et rivières. Ne manquez pas de visiter le Jardin d’Eau de Blonzac, labellisé écotourisme par le Parc National de la Guadeloupe où vous pourrez vous extasier devant d’incroyables décors.